CAP WINE

La passion de l’excellence

photo-bernard

Pascal Debon

Président CAP WINE

CAP WINE International est un groupe viticole français crée en 2008 par trois associés-fondateurs Pascal Debon, André Tremblay et Christine De Caix-Lurton. Ce sont des amis de longue date qui partagent l’amour des vignobles et des vins authentiques. Ils décident avec enthousiasme de construire une Société qui a pour objectif d’acquérir des propriétés viticoles à fort potentiel pour les développer et apporter sur le marché des vins d’excellence sans compromis aucun sur la qualité et répondant aux nouvelles demandes des consommateurs.

Quelques années plus tard en 2019, CAP WINE possède 400 hectares de vignobles répartis également sur deux régions à fort potentiel la Gascogne et la Provence plus une quinzaine d’hectares de vignobles classés dans la vallée du Douro au Portugal. L’esprit d’innovation, le savoir- faire des équipes et les investissements importants portés sans cesse à la vigne et au chai contribuent aux succès de ces vins élaborés avec la passion de l’excellence.

CAP WINE ENGAGÉ

Dans la viticulture durable

CAP WINE s’engage à développer ses activités d’une manière durable et socialement responsable. Notre stratégie pour une viticulture durable s’articule en trois engagements, applicables à tous nos domaines viticoles :

1. Certification Haute Valeur Environnementale.

La labellisation HVE est attribuée par le Ministère de l’agriculture sur 3 thèmes la biodiversité, la stratégie phytosanitaire et la gestion de la fertilisation. Développement de la biodiversité par enherbement des vignobles, par la création ou la préservation de haies et de zones naturelles, réduction de la fréquence et de l’intensité des traitements, contrôles du bilan azoté des sols.

2. Protection des vignes par le biocontrôle

Le biocontrôle est défini comme un ensemble de méthodes de protection des cultures basées sur le recours à des organismes vivants ou des substances naturelles. Les produits biocontrôlés stimulent les défenses des vignes contre les maladies. Ils ont zéro impact sur la santé des viticulteurs et sur l’environnement.

3. Fertilisation organique des sols

La fertilisation organique vient en remplacement des engrais dits minéraux ou chimiques. Elle est constituée de fumures et de composts. Elle préserve l’environnement en ne polluant pas les sols et les nappes phréatiques et elle favorise la biodiversité en développant la biomasse microbienne.

1orijujw
PHOTO DE FOND VITICULTURE DURABLE